S'identifier - S'inscrire - Contact

Vous êtes en mode lecture

Participez en commentant
Cliquez sur "nb commentaires" puis/ou sur "Commenter" en bas de l'article dans la nouvelle page qui s'ouvre.

Archives par mois


CSS

  
 

 

Un cavalier devenu Chevalier, la récompense de la République à l'A.N.D.E.S.

Par émilie g • Accueil • Lundi 08/12/2014 • 5 commentaires  • Lu 1600 fois

Mardi 25 novembre, le Président de la République a reçu Guillaume Bapst à l’Elysée pour le faire Chevalier de l’Ordre National du Mérite*.
Cette médaille prestigieuse récompense bientôt 15 ans d’action et d’engagement de l’A.N.D.E.S. et de son fondateur en faveur de la lutte contre la précarité alimentaire et professionnelle. 

François Hollande a qualifié Guillaume Bapst d'« inventeur social » parce qu'il contribue à développer une autre forme d’aide alimentaire dans une approche innovante et entrepreneuriale : une aide alimentaire qui donne le choix aux bénéficiaires, qui leur demandent une faible participation et renforce leur estime d'eux-mêmes, qui les incitent à devenir acteurs de leur propre vie.

Et qui les accompagnent : les épiceries solidaires proposent des services à leurs bénéficiaires, d'ateliers culinaires aux ateliers budgétaires, de séances culturelles à de l'accompagnement socio-professionnel.

Cela, avec le soutien indispensable des acteurs économiques privés.

La République récompense le fondateur d'un réseau innovant, mais aussi le créateur de chantiers d'insertion, où des personnes en chemin vers l'emploi, trient et reconditionnement des fruits et légumes à destination de l'ensemble des réseaux d'aide alimentaire : épiceries sociales, Restaurants du Cœur, Croix-Rouge, Secours Populaire, etc. sur 4 marchés de gros : Lille, Marseille, Rungis et Perpignan.

Elle récompense aussi un acteur qui va plus loin dans le décloisonnement du soutien social et de la sécurité alimentaire, notamment grâce au programme Uniterres qui favorise des circuits courts de distribution de produits frais entre agriculteurs en situation de précarité et bénéficiaires des épiceries sociales. Ainsi deux univers se rencontrent : les agriculteurs vivent dignement de leur travail et le font connaître, les consommateurs consomment des produits frais de qualité, souvent pour la première fois, et prennent conscience de ce métier essentiel aux hommes et à l'environnement. 

Un inventeur qui décloisonne aussi les mondes, entre l'associatif et le secteur marchand, jusqu'à créer des ateliers de transformation sur les sites des chantiers, où des salariés en insertion fabriquent des soupes vendues chez de grands distributeurs.
Une manière de dire que l'esprit d'entreprise et l'innovation sont bien au cœur de l'économie sociale et solidaire !

      * La Médaille du Chevalier de l’Ordre National du Mérite 

La médaille au ruban bleu récompense les mérites distingués et tend à encourager les forces vives du pays. La durée des services rendus au pays doit être de 10 ans minimum (20 ans pour la Légion d’Honneur) et a une triple vocation :

  • Traduire le dynamisme de la société
  • Donner valeur d’exemple et encourager l’émulation civique
  • Reconnaître la diversité de la société française

Source : Grande Chancellerie de la Légion d’Honneur, www.legiondhonneur.fr


Mots-clés : ,

Partagez cet article


Commentaires

par Non signé le Mardi 06/01/2015 à 19:21

bravo


Re: par Karine le Lundi 26/01/2015 à 21:53

 Toutes nos félicitations !


Re: par Huile de ricin le Mardi 27/10/2015 à 15:34

Récompense méritée ! Bravo encore


Lien croisé par Non signé le Mardi 10/05/2016 à 22:19

Le Président de la République a reçu Guillaume Bapst à l’Elysée pour le f : "La suite de l’article..."


Belle réussite par Marianne le Samedi 30/09/2017 à 17:24

 Un bel exemple à suivre !